Festival Belluard Bollwerk International

Biographies act Aleppo

Toutes les actualités

Biographies act Aleppo

Joséphine de Weck
Joséphine de Weck est née en Suisse en 1989. Après une formation en interprétation dramatique à Bruxelles, elle a suivi un master en performance à Berne. Depuis, elle travaille en tant que comédienne et metteure en scène dans différents pays européens. En 2019 est sorti son premier roman, Ambassadrice de la marque, aux éditions L'Age d'homme. En septembre, elle mettra en scène La Paranoïa de Rafael Spregelburd à Nuithonie.


Vincent Rime

Ingénieur en mécanique de formation, Vincent Rime assouvit sa passion du théâtre sur les scènes amateurs dès son plus jeune âge. A l’âge de 29 ans, alors qu’il travaille comme ingénieur en mécanique, il se lance dans sa formation de comédien professionnel à l'Ecole de théâtre Serge Martin. Il en ressort diplômé en 2007.
Depuis lors, il a joué dans diverses créations fribourgeoises sous la direction de Julien Schmutz, Sylviane Tille, Geneviève Pasquier, Nicolas Rossier et Philippe Huwiler. A ceci s’ajoutent des productions romandes avec notamment Dorian Rossel, Xavier Fernandez-Cavada, Guillaume Béguin, Mathieu Bessero, Françoise Boillat, Pierre-Isaïe Duc, Fabrice Melquiot, Patrick Haggiag.
La saison prochaine 2019-2020, on pourra le voir jouer dans Croix du Sud, un texte de Emile Gardaz, mis en scène par Yves Senn, dans Le suisse trait sa vache et vit paisiblement, une création de la Cie Production d’avril et dans Le loup des sables, par la Cie Pasquier-Rossier.


Thomas Gonzales 

Tomas Gonzalez est né en 1987 à Lausanne. Après des études universitaires en cinéma, anglais et tradition classique, il intègre la Haute école de théâtre de Suisse romande, La Manufacture-HEARTS. Depuis sa sortie, il travaille avec des metteur·e·s en scènes tels que Jérôme Bel, Milo Rau, Yan Duyvendak, Emilie Charriot, Karim Bel Kacem, Magali Tosato, Muriel Imbach, Alexandre Doublet ou Marie Fourquet. Il est également enseignant régulier à la Manufacture, membre du comité de l’association Les Compagnies romandes et lauréat de la bourse de compagnonnage de la Ville de Lausanne et du canton de Vaud. Les projets de sa cie, K7 Productions, qu'il co-dirige avec le metteur en scène Igor Cardellini, sont joués à travers la France, la Belgique, l'Allemagne et la Suisse.


Nicolas Müller

Déformé consécutivement à l'INSAS de Bruxelles puis à la ZHdK de Zürich après une première tranche de vie plus conventionnelle et respectable, Nicolas Müller trace depuis peu d'années un parcours dans les arts vivants qui passe également par la Pologne (Song of the Goat Company) et par Hong Kong (Connecting spaces Galery). Polyvalent, besogneux, intéressé par toutes les formes de spectacles vivants, c'est la soif de rencontres, de découvertes et le besoin de comprendre comment faire du "théâtre" et pourquoi qui sont ses principaux moteurs. Frais émoulu de sa formation en art dramatique, et auto-couronné Plus Vieux Comédien Débutant d'Europe et Même du Monde (PVCDEMM), il travaille entre la Suisse romande, la Suisse allemande et l'Allemagne, entre les langues et les styles théâtraux, entre le théâtre de texte et la performance corporelle, entre le fromage et le dessert, entre le boeuf et l'âne gris. Rejeton de l'insouciance belge et de la rigueur germanique, cette double filiation se traduit dans chaque projet par une recherche de qualité dans la détente, comme pour le ying et le yang ou la fondue moitié-moitié. Nicolas Müller occupe le poste d'enseignant en improvisation au sein de la classe préprofessionnelle du Conservatoire de Fribourg.


Chloë Lombard

Chloë Lombard est née en France à Lyon en 1990. Après plusieurs années de pratique du cirque, elle décide de se consacrer entièrement à l'art dramatique et entre d'abord à la Scène sur Saône. Elle poursuit ensuite son parcours en intégrant la filière pré-professionnelle du conservatoire de Genève et entre en 2013 à la Manufacture où elle intègre la promotion H. Pendant trois ans, elle travaille notamment avec Oscar Gomez Mata, Charlotte Clamens, Jean-Michel Rabeux, Nicolas Bouchaud, Guillaume Béguin, Loïc Touzé et Franck Vercruyssen.
A sa sortie de l'école, elle travaille avec plusieurs metteur·e·s en scène tel·le·s que Marie Fourquet, Guillaume Prin et Tibor Ockenfel.
Mais aussi au sein de deux collectifs, le Collectif CLAR et le collectif CCC sur plusieurs créations collectives.


Michel Lavoie

Michel Lavoie est né le 19 avril 1974 et est papa d’un garçon de 6 ans. Originaire du Canada, il a obtenu son diplôme en interprétation à l’école Nationale de théâtre du Canada (1995 - 1999). Depuis, il a participé à plus d’une quarantaine de créations, dont la majorité en territoire helvétique. Son activité professionnelle se situe principalement en Suisse romande où il fonde le Magnifique Théâtre avec Julien Schmutz.
Ensemble, ils collaborent sur plusieurs créations, soit en tant que comédiens, comme metteurs en scène ou comme auteurs. Le premier d’une longue suite est Morceau de peur, spectacle qu’il a écrit et présenté à Lausanne et Montréal. Ensuite, ils installent un petit théâtre sous chapiteau, à l’auberge aux 4 vents où ils y travaillent des spectacles tout public : L’Ogrelet, Les sept jours de Simon Labrosse, Abraham Lincoln va au théâtre et Novecento. Ces spectacles ont bénéficié d’une visibilité par la suite en Suisse romande et pour certains à l’étranger. À Nuithonie, Michel Lavoie a joué dans Peep Show dans les Alpes, L’Iliade, mll A., Silencio, 12 hommes en colère, et récemment La méthode Grönholm, texte qu’il a traduit avec Julien Schmutz de l’espagnol.
À Genève, Michel Lavoie participe à diverses productions depuis 2011. D’abord dans Contre au Grütli, puis Les Brigands en 2013 mis en scène par Eric Devanthéry. Ce spectacle a été sélectionné et présenté aux Rencontres du théâtre suisse à Winterthur en 2015. Michel Lavoie a été également de la production Un Apprentissage, dans le cadre du Théâtre c’est dans ta classe (Am Stram Gram, Château Rouge et Scène du Jura). Il y a deux saisons, il incarne le personnage d’Olivia dans La Nuit des rois à l’Alchmique, où il est salué par la critique. Ce spectacle a été repris au Théâtre Pitoëff, en alternance avec Hamlet où il a joué Claudius. Dernièrement, Michel Lavoie a joué Jean Valjean dans Les Misérables, spectacle encore une fois sélectionné aux rencontres du Théâtre Suisse 2019.


Pierre-Do Bourgknecht

Auteur, compositeur, pianiste et chanteur, Pierre-Do Bourgknecht se produit depuis 1992 sur les scènes de Suisse romande, de France et de Belgique. Il travaille également comme auteur et comédien depuis une douzaine d’années à la radio et à la TV. Il est chroniqueur à « Vertigo » et à « Question Q » sur RTS-La Première.


Patric Reves

Patric Reves est né en 1989 dans le canton de Fribourg. Il s’inscrit au Conservatoire de Fribourg en théâtre et intègre la classe pré-professionnelle en 2009. L’année suivante, il intègre l’I.N.S.A.S. En 2014, il termine ses études et obtient son Master en interprétation dramatique. En 2011 et 2012, il obtient le prix d’études d’interprétation dramatique dans le cadre du Pour-cent culturel Migros qui encourage les jeunes talents suisses. Il a joué dans la première création d’Opus 89, Et si on disait que en août 2013. Puis dans La ballade du mouton noir en 2015, dans Les déboires d’une machine à écrire dans le cadre des Midi-Théâtre en 2016 ainsi que dans Phèdre (en répétitions) en 2018. En 2016, il joue dans Double suicide à Sonézaki avec Simone Audemars à la mise en scène. Acteur mais aussi danseur, il participe notamment à un stage avec la Cie Ultima Vez de Wim Wandekeybus ainsi qu’au festival de danse contemporaine Deltebre en 2014. En 2016, il joue pour Le théâtre c’est (dans ta) classe, concept mis en place par le théâtre AmStramGram et Fabrice Melquiot dans une mise en scène de Georges Guerreiro. En 2017, il joue dans Bleu Nuit Hotel dans la première mise en scène du comédien fribourgeois Guillaume Prin. Ravi de cette première expérience dans les classes et affectionnant le théâtre là où « normalement » il n’y en a pas, il joue en 2018 une adaptation de Hamlet dans les salles de classe fribourgeoises au côté de la comédienne Anne Schwaller, mis en scène par Anne Schwaller et Guillaume Prin. Comédien polyvalent, il alterne régulièrement entre divers autres projets artistiques et cinématographiques, notamment à l’Opéra de Lausanne.


Yann Philipona

Yann Philipona est né le 4 août 1992 à Fribourg. A la rentrée 2013, il intègre la classe pré-professionnelle d’art dramatique du Conservatoire de Fribourg, sous la direction de Yann Pugin. Après cette année intensive, il est accepté aux Teintureries, Ecole Supérieure de Théâtre de Lausanne. Durant sa formation de 3 ans, il travaille notamment sous la direction de Philippe Sireuil, Gian Manuel Rau, Lukas Hemleb, Gabriel Dufay ou encore le chorégraphe Philippe Saire. En 2017, à la suite de sa formation, il est engagé au théâtre de Carouge pour interpréter le rôle de Christian de Neuvillette dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand mis en scène par Jean Liermier. Le spectacle est également joué dans d’autres institutions helvétiques et françaises. En 2018, il joue dans le film Dévoilées de Jacob Berger. Durant plusieurs années, il travaille ponctuellement avec le photographe Alan Humerose. Au Printemps 2019, leur collaboration donne lieu à une exposition dans « La Cabinerie » à Fribourg : La Cabine au Cadre d’Or.
Durant la saison 2018-2019, il participe à la nouvelle création du Centre dramatique fribourgeois - Théâtre des Osses, Le Journal d’Anne Frank sous la direction de Geneviève Pasquier et Nicolas Rossier.


Joël Hefti

Né à Bienne le 18 août 1986, Joël Hefti habite à Genève depuis plus de 10 ans et dessine son parcours de comédien en autodidacte. Après avoir concilié durant trois ans le métier de comédien et de thérapeute en psychomotricité, il s'engage à nouveau à plein temps en 2017 en tant que comédien. Pour la saison 2017-2018, il joue dans le spectacle Bleu nuit hôtel (mise en scène par Guillaume Prin à Nuithonie), dans Luxe, calme (mise en scène par Mathieu Bertholet au Théâtre de Vidy, au TPR, à La Comédie et au Théâtre de Valère), ainsi que dans Peu à peu devient pourtant plus que songe (conc. Andrès Garcìa au Galpon). De septembre à décembre 2018, il est assistant à la mise en scène sur les trois premiers spectacles de la saison du Poche/GVE à Genève. Il assiste ainsi les metteur·e·s en scène Jean Daniel Piguet, Lucile Carré ainsi que Manon Krüttli dans leur travail. En 2019, il participe en mars à un spectacle collectif dans la tour vagabonde (Fribourg), il co-crée une lecture au Belvédère (Fribourg) en avril, et co-conçoit le spectacle Le tube dans le cadre de Midi Théâtre! (avril - mai). Il sera assistant à la mise en scène dans le cadre de La Bâtie Festival et dans le cadre de la saison prochaine du théâtre Poche/GVE.