Festival Belluard Bollwerk International

Actualités

NOUVELLE DIRECTION

Le Belluard Bollwerk International, réuni le 17 septembre 2019 en assemblée générale extraordinaire, a choisi Madame Laurence Wagner comme nouvelle directrice du festival pour les trois prochaines éditions (2020-2022).

Après avoir pris connaissance de son projet artistique pour le festival et auditionné la candidate proposée par le comité, l’assemblée des membres de l’association Belluard Bollwerk International a nommé Madame Laurence Wagner à la direction du Belluard Festival.

À la suite de sa nomination, Laurence Wagner souligne qu’elle aimerait « penser le festival comme un lieu de convergences et de recherches mais aussi comme un terrain pour partager nos colères et rendre visible les zones d'ombre de nos scènes, de nos villes et de nos imaginaires. Il m’importe de réfléchir ensemble et de crier, par le biais des pratiques artistiques, nos révoltes et nos espérances. » Elle rajoute qu’il est essentiel « d’écouter l'esprit du temps, le bruit des idées, les nécessités sociales et les urgences environnementales. De donner un espace à la pensée critique, de créer des liens, de s'autoriser à la colère mais aussi à la poésie qui peut en émaner. La programmation sera ainsi teintée de ces dimensions avec des propositions aux temporalités, générations et géographies dilatées.»

Laurence Wagner entre en fonction dès octobre 2019. Elle succède à Anja Dirks qui a programmé en tout cinq éditions du Belluard Festival.



Repères biographiques

Laurence Wagner (1984) est diplômée en Littérature Française, Histoire de l'Art, Histoire et esthétique du cinéma de l'Université de Lausanne ainsi que de la HEAD Genève où elle a obtenu son Master en études CCC (Critical Curatorial Cybermedia) en 2011.

Depuis, elle a été assistante au Mamco à Genève, au Swiss Institute for Contemporary Art à New York, au FRAC Île-de-France Le Plateau à Paris et à la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia à Zürich.

Elle a été programmatrice (et bien d'autres choses) pour le TU-Théâtre de l'Usine à Genève durant quatre saisons (2014-2018). Pendant cette période, elle a notamment remporté la bourse du FMAC de la Ville de Genève pour son travail de médiation culturelle (2015) et été juré pour de multiples institutions et festivals tels que le Zürcher Theater Spektakel, Premio, Embassy of Foreign Artists, la HEAD, le Prix Suisse de la Performance, le Belluard Festival, la Corodis, l'Etat de Genève.

Depuis 2018, elle coordonne le programme de résidence Watch & Talk du Zürcher Theater Spektakel (Zürich), enseigne la colère à la Manufacture (Master Mise en scène), organise des événements en tant que curatrice indépendante (pour le CAN, l'Institut Suisse de Rome, le Salon Suisse de la Biennale de Venise, etc), écrit sur la musique et les arts vivants, réalise des pièces radiophoniques et travaille à l'écriture d'un premier recueil de poésie et d'essais.

Elle vit à présent à Rome après avoir été résidente à l'Institut Suisse de Rome pour l'année 2018/19.